Incendies au Rex : un scénario inexpliqué

Il n’y a pas que des bateaux, des cabanes ostréicoles ou du mobilier urbain, à devenir les cibles de pyromanes sur le pourtour du Bassin d’Arcachon... L’incendie du cinéma Le Rex d’Andernos, gravement endommagé début février 2016, a conservé un bon rang dans la rubrique locale des faits divers, ne serait-ce que pour l’aura mystérieuse qui s’en dégage. Feux accidentels ? Techniquement, ce n’est pas totalement exclu, quoique… Un incendie criminel assurément, mais d’abord pour quel mobile? Mystère encore.  Mise en scène pyrotechnique d'un talent local ? Malveillance, acte de vengeance ? L'énigme reste entière...

Mercredi 10 février 2016 au 202, boulevard de la République.Il est 7 h 30. Andernos émerge d’une nouvelle nuit hivernale quand l’alerte est déclenchée au poste du centre de secours d’Andernos-les-Bains. L’employée chargée d’entretien du cinéma vient de  découvrir la salle saturée par des fumées…20 pompiers des casernes d’Andernos, Lanton et Lège-Cap Ferret sont dépêchés sur les lieux.

La salle de cinéma Le Rex à Andernos
Le 10 février 2016, le cinéma Le Rex est visé par deux tentatives d'incendie volontaire, entraînant la fermeture de la salle au public durant plusieurs mois. Photo M.M.

  En une vingtaine de minutes, ils procèdent à l’extinction de deux foyers d’incendie. Le reste de la matinée est occupé à l’évacuation des fumées et à l’aération des locaux.



Des secours en nombre

L’opération est exceptionnelle. Elle est supportée par d’importants moyens : deux engins à incendie, une grande échelle, un véhicule de secours et d’assistance aux victimes interviennent sur place. Un infirmier et un officier chef de secteur sont présents en renfort médical et logistique, l’ensemble des secours étant supervisé par le chef de centre des pompiers d’Andernos.  Vers 12 heures, le dispositif est levé. L’incendie est alors considéré comme maîtrisé, le bâtiment sécurisé. Un arrêté municipal, pris dans l’urgence, viendra en interdire tout accès au public…


Difficile épilogue pour cette ancienne salle des fêtes…  décidément pas à la fête ! Un seul motif de soulagement pour le responsable et son bailleur institutionnel, la municipalité : l’incendie s’est propagé nuitamment en l’absence de tout spectateur et les dégâts se sont avérés matériels, sans menacer la construction. Seule la femme de ménage, incommodée par les fumées toxiques lors de l’alerte au feu, sera transportée vers la clinique d’Arès pour y recevoir des soins.

La probabilité d'un incendie criminel est privilégiée par la justice


Des feux activés?

Hypothèses, supputations, rumeurs vont bon train. Les investigations confiées à la brigade d’Andernos, en lien avec la brigade de recherches de la compagnie de gendarmerie d’Arcachon, expliquent une rigoureuse discrétion dans cette enquête qualifiée de « sensible ».

 Quelques éléments cependant se seraient fait jour pour corroborer la  haute probabilité d’un geste criminel. A preuve, les deux feux déclenchés en deux endroits différents du cinéma - dans le hall et la partie technique - l’auraient été à partir de matériel combustible (papiers, revues, etc.) entreposé sur place, mais également sous l’effet « blast » provoqué par un produit accélérateur, de type solvant hautement inflammable. Quant aux traces d’effraction en deux accès au cinéma - peu décelables au premier abord - elles échapperaient à un modus operandi classique.

 En tout état de cause, la justice est confrontée à une alternative. Soit le parquet  décide de prolonger l’enquête en désignant un juge d’instruction, au vu des éléments en sa possession  afin de cerner les mobiles et lever le mystère 

Les installations techniques du cinéma Le Rex  à Andernos endommagés par un double ince die criminel, en février 2016
Le hall d'accueil avait été fortment endommagé par l'incendie du 10 févirer. La salle du Rex a rouvert ses portes au public au mois de juin 2016. Photo M.M.

par l'interpellation du (des) auteurs (s) de l'incendie de la salle andernosienne.  Mais il n'est pas non plus exclu pour elle d' entériner le classement du dossier en l'absence d'indices probants pour la manifestation de la vérité.



Cinq mois de galère. Philippe Gonzales, le responsable de la salle andernosienne sinistrée,  évoque un sérieux manque à gagner. Le hall d’entrée et les locaux techniques endommagés par le feu et la cabine de projection - modernisée en 2014 -  hors  d’usage, la salle impactée par les suies et les fumées.

 

150 000 euros de dégâts, selon ses estimations; des recettes et une affluence en berne - fermeture oblige jusqu’au mois de juin -,  du personnel au chômage technique, enfin des remises différées dans le versement de certaines indemnisations, devenues cependant effectives au début de l’année 2017…

Le Nord-Bassin privé de films

Cette première année de transition - avant un changement d’aire en 2018 pour le nouveau cinéma sur l’ancienne pelouse du stade Marcel-Despagne, à côté des halles - ne pouvait pas ne plus mal débuter pour la salle doyenne du Bassin… 2016 est une année de fréquentation record pour les salles de cinéma de l’Hexagone.

Avec plus de quatre mois de fermeture pendant l’exercice, le cinéma andernosien est hors-compétition, bien loin des 50 000 spectateurs annuels, seuil habituel revendiqué par Philippe Gonzales, en charge de son exploitation depuis  2001.



 En juin 2016,  une  commission de sécurité donne son aval (1)  pour la réouverture du cinéma, estimant notamment que les conditions d’évacuation du public et les capacités de désenfumage en cas d’incendie sont satisfaisantes. Le mercredi 22 juin, Le Rex peut de nouveau ranimer son écran.   « C’aurait pu être une bonne année pour le Rex, mais l’incendie a surtout privé le nord-Bassin de son cinéma », soupire le gérant.

Décidément 2016 n’aura pas été un long fleuve tranquille pour Le Rex,  déjà voué à une fin d’exploitation en 2018. L’ouverture du  nouveau complexe cinématographique Le Dolce Vita - en 2018 - pourrait alors servir d’épilogue à cette sombre intrigue comme surgie d’un film noir, bien noir... 

Michel Mahler

 

(1) La commission de sécurité s’était déjà prononcée favorablement en novembre 2015.

La salle de cinéma Le Rex à Andernos
La vieille salle de cinéma d'Andernos connaît une fin de carrière agitée. En 2018, un complexe de quatre salles lui succédera sur un nouveau site. Photo M.M.