Naissance d'un tueur au Ferret

 Le tournage de « Versus », premier film long-métrage du réalisateur franco-canadien François Valla ("Beauséjour", "Wakefield", "Histoire d’amour")

a débuté le 16 septembre sur la presqu’île du Cap-Ferret.

Un drame qui associe Karidja Touré et Lola Le Lann, jeunes révélations dans « Bandes de filles » de Céline Sciamma et "Un Moment d’égarement" de Jean-François Richet. Jérémie Duvall ("Mon père est femme de ménage" avec François Cluzet...) et Jules Pelissier (ex-candidat de l’émission "Nouvelle Star", acteur dans "Un moment d’égarement"...) interprètent les rôles principaux dans un face-à-face ténébreux et tendu qui finit tragiquement.

Au départ, un fait divers...

Aux côtés de Matilda Marty et Michael Cohen, entre autres, deux autres acteurs n’arrivent pas incognito. Benjamin Baffie, le fils de l’animateur et metteur en scène Laurent Baffie fait son apparition pour la première fois à l’écran. Victor Belmondo, fils de Paul et petit-fils de Jean-Paul Belmondo, déjà remarqué dans  "Monsieur Sim" de Michel Leclerc, figure au casting.

"Versus" emprunte sa genèse à un fait divers qui avait interpellé François Valla, voici quelques années : l’agression d’un jeune étudiant de Sciences Po dans un bus parisien par des loubards qui le violentent sauvagement pour lui prendre son argent. Déjà la scène avait été filmée par les appareils embarqués de vidéo-surveillance. C’est le point de départ du scénario co-écrit par François Valla et Nicolas Journet (1), lui-même producteur (Playground Films).

Achille (Jérémie Duvall) est accueilli par une tante au Cap Ferret pour se remettre de cet événement hautement traumatique, ici transposé dans le scénario. Il fait la connaissance de Brian (Julien Pelissier), un jeune homme, néo-délinquant et tourmenté. Tout son contraire. Achille pourtant éprouve une sorte de fascination pour son aîné, lequel égaré dans une spirale de violence, rêve du grand amour avec Léa, égérie d'une bande de jeunes, mais aussi d’une vie (presque) rangée.

En haut: Jules Pelissier, Lola Le Lann. En bas: Karidja Touré,

Jérémie Duvall. 

Tournage de "Versus" par François Valla du 16 septembre au 14 octobre 2017 au Cap-Ferret.
Premières scènes de tournage de "Versus" de François Valla, place Walter-Reinhard au Cap-Ferret. Ici, l'arrivée du jeune étudiant Achille, accueilli par une tante après une agression dont il a été victime à Paris. Photo M.M.

Dernier clap le 14 octobre

  Cette rencontre sous haute tension entre le petit bourgeois parisien et un jeune néo-délinquant vire à la confrontation dans un rapport de classes sous-jacent, jusqu’au dénouement final : la naissance d’un tueur. "Brian est dans l’incapacité de vivre sa vie. Quant à Achille, il aspire à autre chose que son statut social lui propose" explique Nicolas Journet qui maintient le suspense quant au tragique dénouement.

L’équipe de "Versus" a débuté le tournage le 16 septembre sur la presqu'île. Une scène à la clinique d’Arès, s'est intercalée le 20 septembre pour se "recentrer" depuis  Ferret, où se déroule l’essentiel de l’intrigue. Sur les conseils de Nathalie Dubourdieu, une comédienne capferrienne figurant au casting du film (Brigitte), François Valla et Nicolas Journet ont goûté à l’attractivité du Cap-Ferret, ses charmes océaniques, finalement préférés à d’autres cieux balnéaires pressentis en Bretagne…  "Ici la lumière est magnifique. Les premières images tournées sont belles", atteste le co-scénariste. Lequel se félicite de l’accueil réservé à l’équipe, qui a notamment tourné  à proximité de l’hôtel Côté Sable, à deux foulées de la plage. Nicolas Journet loue également "l’esprit d’écoute et la réactivité" de la mairie de Lège-Cap-Ferret qui a délivré les autorisations de tournage.

La production a retenu trois sites de tournage au Ferret. Deux tiers des prises sont prévues à l’intérieur de maisons d’habitation. 70 % du film est réalisé en nocturne, "noirceur" du film oblige. Il doit s’achever le 14 octobre. L’épisode parisien de l’agression d’Achille sera tourné au final.

L'apport de Netflix ?

Nicolas Journet espère que la qualité du film (90 min.) lui vaudra d’être sélectionné pour la Quinzaine des réalisateurs 2018, manifestation parallèle au Festival de Cannes. "Versus" serait porté à l’écran fin 2018 ou en 2019. Selon les souhaits du producteur et du réalisateur - imprégné de culture outre-atlantique - il pourrait être versé dans le catalogue proposé par Netflix. "C’est la tendance actuelle, notamment auprès des jeunes cinéphiles. Par ailleurs, le support Neflix accorde de la place aux films de genre et à la créativité".

Certes il faudra patienter pour connaître l’identité du tueur et savoir lequel des deux - Achille vs Brian - aura basculé dans la criminalité au Ferret...

 

Michel Mahler

 

(1) Avec la participation de Sophie Kovess-Brun et Erwan Augoyard.