La Dolce Vita: pourquoi ID Ciné?

La construction du futur cinéma La Dolce Vita

à Andernos-les-Bains est assurée par un concepteur spécialisé,  la société toulousaine

ID Ciné

Ainsi que l'atteste son panneau d'affichage, implanté récemment route de Bordeaux, à Andernos-les-Bains, l'ouverture du chantier du cinéma La Dolce Vita n'est plus qu'une question de mois. Plus exactement en octobre 2018, puisque les premiers coups de pelleteuse vont préluder à la construction du complexe culturel mixte - cinéma et spectacles vivants -, doté de quatre salles pour une capacité globale de 634 fauteuils.

Si l'échéancier des travaux est respecté, c'est fin 2019 que le nouveau cinéma andernosien devrait s'ouvrir au public sur l'ancien site sportif Jean-Marcel-Despagne.

La construction est confiée à la société toulousaine
ID Ciné, spécialisée dans le secteur d'activité de la promotion immobilière de logements et, singulièrement,  de salles de cinémas "clés en mains".

Une ancienne entreprise spécialisée dans la fabrication de matériel optique créée  à Ayguemorte-sur Graves (33) en est l'émanation. En fin d'activité, elle a été reprise par le Bordelais Henry Maître, qui a  transféré son siège social à Toulouse en 2015. Outre ID Ciné reconvertie, celui-ci dirige conjointement la FEEX SAS, spécialisée dans l'ingénierie et l'étude des projets dédiés depuis 2015. 

De Saint-Chamond à Andernos

ID Ciné accompagne  le développement d'un réseau de salles  régionales initié par la holding corrézienne Sagec Cinémas, dirigée par Jean Pierre Villa, plus particulièrement  sa filiale commanditaire Veo-Cinémas. En juillet, ID Ciné a lancé la modernisation du cinéma municipal Le Renoir à Biscarosse-bourg (40).

La maquette du complexe culturel "cinéma-théâtre" d'Andernos-les-Bains est présentée sur un panneau d'affichage installé route de Bordeaux. Photo M.M.
La maquette du complexe culturel "cinéma-théâtre" d'Andernos-les-Bains est présentée sur un panneau d'affichage installé route de Bordeaux. Photo M.M.

 

   En 2019, la cité lacustre du nord-ouest des Landes se verra dotée de deux nouveaux écrans pour une capacité globale de 536 places.

L'an prochain, la ville de Colomiers ouvrira un complexe de cinq salles, en délégation de service public (DSP), assurée par Veo-Cinémas. Fin 2018, le centre commercial de Saint-Chamond (42) sera équipé par le constructeur haut-garonnais d'un multiplexe de six salles (950 places) pour le compte du futur exploitant Veo Urfol-Saint-Chamond.

Pour Veo-Cinémas, le spécialiste toulousain lance à l'automne la construction du cinéma La Dolce Vita à Andernos-les-Bains sur l'ancien stade, en centre-ville.  Le groupe corrézien prévoit enfin la construction de trois salles (451 places) à Castelnaudary (11),  confiée encore à Idé Ciné avec une livraison fixée fin 2019.