Le Ciné-club du Bassin entre en scène

Créé en début d'année, le Ciné-club du Bassin lance sa première saison, le vendredi 20 septembre, avec la projection à la salle Brémontier d’Arès d’un film culte, "Nuovo Cinema Paradiso", en présence de l’actrice française Brigitte Fossey. Une initiative culturelle que de nombreux cinéphiles attendaient. Décryptage.

Comment le Ciné-club du Bassin a-t-il vu le jour ?

Le partage, le goût d’entreprendre, l’amitié sont à l’origine de cette aventure qui a débuté à la fin de 2018 avec la constitution d’une équipe de cinéphiles passionnés. Son objectif était de proposer un autre cinéma, celui de la découverte, de la mémoire et de la qualité. Le patrimoine cinématographique aussi bien français qu’étranger est inépuisable. L’explorer est passionnant, avoir la possibilité de le faire partager l’est encore davantage.

L’idée n’était pas de créer une association de spécialistes pour des spécialistes, mais au contraire de mettre de beaux chefs-d’œuvre du cinéma à la portée du plus grand nombre. Et, par le débat qui suivra chaque projection, de faire partager toutes les facettes de ce Septième-art qui, 120 ans après sa création, émerveille toujours.

Quelle est la place pour un ciné-club autour du Bassin d’Arcachon ? 

Le Ciné-club du Bassin appartient au mouvement indépendant et ancien des ciné-clubs français. Affilié à une fédération, il n'est pas tributaire des circuits traditionnels et propose des films de référence dans leur genre, leur époque, et bien sûr leur intérêt. Émotion, inattendu et belles rencontres sont les maîtres mots d’une programmation qui a toute sa place dans le paysage culturel local, mais ne vient pas en concurrence du cinéma commercial. De plus, son projet permet de contribuer à un équilibre certain dans un paysage cinématographique en recomposition sur le pourtour du Nord-Bassin.

Comment fonctionne le Ciné-club du bassin?

La très fonctionnelle salle Brémontier à Arès, dotée d'un nouvel écran, hébergera le Ciné-club du Bassin. Une convention avec la municipalité - qui a soutenu avec détermination cette belle initiative - fixe les conditions de mise à disposition et d’utilisation des équipements. Six séances sont prévues pour la première saison. Au total, un peu plus de 280 spectateurs peuvent être accueillis dans d’excellentes conditions.

Le Ciné-club du Bassin enregistre déjà plus de 190 adhérents à quatre mois de la première séance, signe de la pertinence de ce projet. Par définition, les projections proposées par le ciné-club sont destinées uniquement aux adhérents. Le Ciné-club du Bassin, association régie par la loi de 1901, s'autofinance et n'aura d’autres ressources que les contributions de ses adhérents qui, par  leur confiance ainsi exprimée, permettront la mise en place et la continuation des programmations. Une projection a son coût : la location du film projeté, le règlement des droits d'auteur, les frais d'accueil, de communication… Ce sont plusieurs centaines d'euros à chaque rencontre, financée par les cotisations des adhérents et le mécénat de quelques sponsors locaux.

Découvrir, participer, partager en toute liberté : c'est l'essence même du Ciné-club du Bassin. Son fonctionnement est donc fondé sur l’adhésion, dans tous les sens du terme. Adhésion à un projet, adhésion à une certaine idée du cinéma, adhésion à un programme. Le Ciné-club du Bassin à l’ambition de répondre à ces exigences. Pour s’identifier à cette « communauté », les adhérents doivent aussi se reconnaître dans l’offre proposée : le soin apporté à la sélection des films, l’attrait de la découverte, la qualité des débats confortent cet objectif.

Diffuser un « cinéma qui nous parle », telle est bien la vocation de ce nouveau venu sur la scène culturelle du Bassin d’Arcachon. 

Tout un programme

La saison I du CCB s'annonce éclectique, attractive, surprenante. Et pour tous les goûts.

"Nuovo Cinéma Paradiso", qui ouvre la saison le 20 septembre, en est le meilleur exemple : ce film-culte, jalon important de « l’âge d’or » du cinéma italien, qui a remporté 18 récompenses à Cannes et aux Etats-Unis notamment, permettra d’accueillir une invitée de marque, l’actrice et comédienne Brigitte Fossey qui joue dans la version longue- inédite à ce jour- qui est proposée.

Suivra le 15 novembre "Quai des orfèvres" d’Henri-Georges Clouzot, un grand classique en noir et blanc du film policier à la française et un monument dans la maîtrise de l’écriture et la réalisation cinématographiques. Le film américain "Whiplash"  (2014) inaugurera en janvier 2020 la première des deux soirées ciné-concert. Sa projection sera en effet enrichie de la venue de Laurent Bataille, batteur de jazz et critique musical qui a rencontré à deux reprises Damien Chazelle, réalisateur de ce film, mais aussi de La La Land et de First Man. Laurent Bataille se produira en petite formation à l’issue du débat.

Suivra, le 24 mars, "Mademoiselle Chambon", le film césarisé de Stéphane Brizé, mettra en lumière l’adaptation –réussie - du roman de l’écrivain médocain Éric Holder, disparu en janvier 2019, à qui sera rendu hommage. 

En mai, "Salyut 7", un film russe récent à la réalisation très hollywoodienne apportera un regard inédit sur l’aventure spatiale soviétique : ce film méconnu constitue une révélation. Enfin en juin, cette première saison s'achèvera par la projection d’un film presque centenaire, "Le Mécano de la General" de Buster Keaton. Une soirée originale, puisque pendant que les images de ce monument du cinéma muet s’afficheront sur l’écran, les élèves et professeurs de l’Ecole de musique d’Arès joueront en direct une musique d’accompagnement, dans la grande tradition du ciné-concert.


Pratique

Comment adhérer? C’est très simple. Il suffit d’envoyer un mail à lecineclubdubassin@orange.fr en indiquant nom, prénom, adresse postale, adresse mail, téléphone.  Il sera alors communiqué le RIB du ciné-club pour le paiement de l’adhésion dont le prix est très accessible : 30 € pour une adhésion individuelle, 40 € pour un couple et 15 € pour les moins de 26 ans et les personnes en recherche d’emploi. Cette adhésion donne droit aux six séances programmées. On peut aussi adresser un courrier accompagné d’un chèque à l’ordre du Ciné-club du Bassin à l’adresse suivante : 30 allée du Domaine des Lugées, 33740 Arès.

Comment s’informer ? Le ciné-club dispose d’un site d’information et d’actualité sur Internet : www.cineclubbassin.wordpress.com et d’une page Facebook Le Ciné-Club du Bassin.